Accueil

Accueil > Prévention, Sécurité > Vivre en ville avec les animaux

Vivre en ville avec les animaux

Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer la référence de ce document à un(e) ami(e). Pour ajouter le document à vos favoris, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur.

Les chiens

> Depuis 1989, des systèmes de ramassage individuel sont mis gratuitement à disposition des propriétaires de chiens. Depuis 1994, on peut les trouver sur la voie publique. En 2003, la Ville a remplacé les sachets en papier (canipoches) par des sachets recyclables, en amidon de maïs : les C.net. Leur utilisation s'avère plus pratique et facile.


> En 1990, un arrêté municipal a été pris sur la divagation des chiens.
Des campagnes régulières de communication sont effectuées afin de rappeler les dispositifs mis en place par la ville.


> En 1999, un emploi jeune pour l'assistance aux animaux en milieu urbain a été créé avec une mission auprès des personnes marginalisées propriétaires de chiens.


> Les démarches liées à l'application de la loi du 6 janvier 1999, obligent les propriétaires de chiens dangereux à les déclarer à la Police municipale. Il s'agit des chiens d'attaque de 1ère catégorie (pitbulls, boerbulls, chiens assimilés à la race tosa) et des chiens de défense et de garde de 2nde catégorie (staffordshire terrier, rottweiller, tosa, etc…). Par ailleurs, les chiens d'attaque de 1ère catégorie doivent être impérativement stérilisés.


> En octobre 2002, un arrêté municipal a été pris concernant la bonne tenue des chiens en ville. La Police municipale peut maintenant verbaliser les contrevenants au règlement sanitaire départemental et à cet arrêté. Les maîtres indélicats s’exposent à des procès verbaux allant jusqu’à 35 euros pour toute déjection abandonnée ou pour non tenue en laisse.
Afin d’aider les propriétaires de chiens, la Ville met gratuitement à disposition des sachets de ramassage, des bacs à litières et des canisites (enclos de 30 à 75 m²).
Leur emplacement est indiqué sur ce plan (pdf-1 Mo).

Annecy c'est :
> près de 5000 chiens, soit 150 tonnes de déjections canines par an
> 600 000 sachets de ramassage utilisés chaque année
> 83 distributeurs de canipoches (
C'net)
> 23 canisites.

Les chats

L'opération "SOS chats errants" a été lancée en 1994. Elle consiste à stériliser les chats errants capturés sur le domaine public puis à les relâcher dans les mêmes lieux après un marquage qui permet de les identifier. Cette opération toujours en cours, et qui est désormais de la compétence de la Communauté de l'agglomération d'Annecy , a pour but de limiter la prolifération des chats errants.

Les oiseaux

L'installation de deux pigeonniers dans des parcs municipaux vise à réguler la population des pigeons mais aussi à inciter les personnes habituées à les nourrir à le faire en ces lieux et non pas au pied des habitations.

Pour plus de renseignements, adressez-vous auprès du
Service tranquillité-cadre de vie
Hôtel de Ville
tél : 04 50 33 87 82

Site officiel de la ville d'Annecy, Haute-Savoie La Ville d'Annecy
est présente sur :

Nous suivre sur Facebook Nous suivre sur Youtube
LE SITE OFFICIEL DE LA VILLE D'ANNECY 

PLAN DU SITE DE LA VILLE D'ANNECY


Mairie


Culture, Patrimoine, Jumelages


Sports, Loisirs, Tourisme


Scolarité, Jeunesse, Vie étudiante


Commerce, Economie, Emploi


Action sociale, Santé


Déplacement, Urbanisme, Logement


Prévention, Sécurité


Espaces verts, développement durable