Accueil

Accueil > Prévention, Sécurité > Gestion des risques > Risque monoxyde de carbone

Risque monoxyde de carbone

Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer la référence de ce document à un(e) ami(e). Pour ajouter le document à vos favoris, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur.

Le monoxyde de carbone est un gaz invisible, inodore, toxique et mortel qui intoxique gravement chaque année 5000 personnes, dont 90 en décèdent.

Il agit comme un gaz asphyxiant très toxique, qui prend la place de l’oxygène dans le sang. Il provoque maux de têtes, nausées, fatigue, et dans les cas les plus graves, le coma voire le décès. En moins d’une heure, ce gaz peut s’avérer mortel. Les personnes intoxiquées peuvent, selon le niveau de gravité, être prises en charge par les services d’urgences, hospitalisées ou placées en caisson hyperbare pendant quelques heures

Tous les appareils qui fonctionnent avec une énergie combustible comme le bois, le charbon, le gaz (naturel, butane, propane), l’essence, le  fuel, l’éthanol sont susceptibles de produire du CO. Il peut s’agir d’appareils de chauffage, de production d’eau chaude, de décoration ou de bricolage, d’une cuisinière, d’un appareil de chauffage d’appoint, de poêles, de moteurs de groupe électrogène, de cheminées et d’inserts.

 

>> Télécharger la brochure d'information <<
(pdf - 844 Ko)

Les intoxications au monoxyde de carbone surviennent :

  • si les appareils de chauffage et de production d’eau chaude sont mal entretenus, car les combustibles (bois, charbon, gaz, essence, fuel, éthanol) y brûlent mal ;

  • s’il y a une mauvaise ventilation dans le logement, surtout dans la pièce où est installé l’appareil à combustion ;

  • si le conduit de fumée n’a pas été ramoné régulièrement : les produits de combustion ne peuvent pas s’évacuer correctement vers l’extérieur et risquent de refouler à l’intérieur du logement ;

  • si les appareils ne sont pas utilisés conformément aux prescriptions du fabricant. En particulier, les chauffages d’appoint fonctionnant au bois, charbon, gaz, essence, fuel, éthanol ne doivent être utilisés que quelques heures consécutivement. Ces appareils ne sont pas raccordés à l’extérieur et les émanations de gaz ne sont pas évacuées. Par ailleurs, il ne faut jamais utiliser pour se chauffer un appareil non prévu pour cet usage comme une cuisinière, un réchaud de camping,  un four, un brasero….

Comment éviter les intoxications dans votre logement ?

Avant chaque hiver

  • Faites vérifier vos installations par un professionnel qualifié :

    • chaudières

    • chauffe-eau et chauffe-bains

    • cheminées, inserts, poêles,

  • Faites effectuer un ramonage mécanique de vos conduits et cheminées au moins une fois par an.

Pendant tout l’hiver

  • Aérez votre logement

  • Ne bouchez jamais les entrées d’air.

  • Respectez les consignes d’utilisation des appareils à combustion indiquées dans le mode d’emploi par le fabriquant.

En période de grands froids

  • N’utilisez jamais pour vous chauffer des appareils non destinés à cet usage : cuisinière, brasero, etc.

  • N’utilisez pas les chauffages d’appoint en continu. Ces appareils ne doivent fonctionner que par intermittence.

  • Si vous venez d’acquérir ou d’installer un nouvel appareil de chauffage, veillez à vous assurer auprès d’un professionnel qualifié de la bonne installation et du bon fonctionnement de l’appareil avant sa mise en service.

En cas de coupures d’électricité

  • Installez impérativement les groupes électrogènes à l’extérieur des bâtiments et jamais dans des lieux clos. Ils ne doivent jamais être utilisés à l’intérieur.

En période de redoux

si vous disposez d’un appareil dans lequel il est possible de laisser couver le feu (ex : poêle au charbon) :
  • Ne laissez pas couvert le feu de votre poêle s’il est annoncé une période de redoux.

Pour plus d'informations

 Vous pouvez contacter :

  • Le centre de toxicovigilance du CHU Grenoble - tél : 04 76 76 56 46

  • Un professionnel qualifié : plombier-chauffagiste, ramoneur

  • La Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales de Haute-Savoie - tél : 04 50 88 42 70

  • Le service de l'action sociale et de la santé publique de la Ville d'Annecy - tél : 04 50 33 87 82

Site officiel de la ville d'Annecy, Haute-Savoie La Ville d'Annecy
est présente sur :

Nous suivre sur Facebook Nous suivre sur Youtube
LE SITE OFFICIEL DE LA VILLE D'ANNECY 

PLAN DU SITE DE LA VILLE D'ANNECY


Mairie


Culture, Patrimoine, Jumelages


Sports, Loisirs, Tourisme


Scolarité, Jeunesse, Vie étudiante


Commerce, Economie, Emploi


Action sociale, Santé


Déplacement, Urbanisme, Logement


Prévention, Sécurité


Espaces verts, développement durable