Accueil

Accueil > Espaces verts, développement durable > Vallon du Fier

Vallon du Fier

Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer la référence de ce document à un(e) ami(e). Pour ajouter le document à vos favoris, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur.

Réhabilitation du vallon du Fier

Passerelle au-dessus du Fier inaugurée en juillet 2008
Passerelle au-dessus du Fier inaugurée en juillet 2008Passerelle au-dessus du Fier inaugurée en juillet 2008

La rivière du Fier fait l'objet de toutes les attentions. Des premiers travaux premiers de requalification ont été réalisés en 2007, conduits par la Communauté de l'agglomération d'Annecy (C2A).

La première tranche s'est terminée en juin 2008. Elle offre aux habitants de l'agglomération une nouvelle ouverture sur 110 hectares de nature, en conservant le caractère sauvage du lieu.

Différents cheminements sont adaptés aux pratiques douces : promenade, loisirs sportifs ou découvertes écologiques. C'est un laboratoire du développement durable à ciel ouvert, directement relié à la ville par les modes de déplacement doux : chemins piétonniers accessibles, pistes cyclables ou transports en commun.

(Textes : source Communauté de l'agglomération d'Annecy)

 

Sur 4 kilomètres entre Pont de Brogny et Pont de Tasset, le visiteur peut tour à tour découvrir le lit du Fier et ses bancs de graviers, parcourir les sentiers de pêcheurs et flâner au bord de la rivière en observant la faune aquatique. Puis jouer les
Robinson en passant d'une zone humide à une forêt sèche aux allures méditerranéennes, ou encore au très beau boisement « Cléchet ». Un jeu de pistes qui emprunte des chemins, des sentiers, des ponts et des passerelles, avec des possibilités de promenades à l'infini. Des découvertes étonnantes vous attendent dans ces lieux en perpétuelle évolution, qui révèlent et soulignent des enjeux bien visibles : depuis la protection de la nappe phréatique qui alimente en eau potable des milliers d'habitants jusqu'à l'évolution de la ville, en passant par la gestion des crues.

Le vallon du Fier est à lui seul un véritable cours de paysage et d'environnement. Il offre une approche passionnante de la cohabitation de l'homme et de la ville avec la nature. Sans oublier la leçon de sciences naturelles avec l'observation des
espèces et de la diversité biologique (gibiers, oiseaux, poissons, batraciens, plantes et arbres...).

Le Fier joue aussi le rôle de « couloir biologique » : il favorise la circulation des espèces entre de vastes espaces naturels (amont et aval, Semnoz, Mandallaz, Montagne d'Age...).

Accéder au vallon du Fier peut se faire de différentes manières. Pour être cohérent avec l'esprit du lieu, il ne faut pas hésiter à s'y rendre à pied, en vélo ou en bus. De superbes promenades sont possibles depuis le lac par Annecy-le-Vieux, depuis la vieille ville d'Annecy en longeant le Thiou jusqu'à Cran-Gevrier, depuis Epagny par Metz-Tessy, en descendant par la piste cyclable de la voie des Aravis ou à partir du Petit Brogny.

Le viaduc de desserte du centre hospitalier de la région annécienne par les bus est aussi accessible aux piétons et aux vélos : un moyen sûr et rapide pour se rendre dans le Vallon du Fier.

Cet espace naturel ouvert au public reste sauvage. Il impose le respect de quelques règles de sécurité :

  • La baignade est interdite.
  • La prudence est de mise aux abords du Fier dont le niveau peut varier selon les lieux et les périodes.
  • Mieux vaut observer les animaux de loin (attention aux serpents) et tenir les chiens en laisse.
  • Les enfants ne doivent pas aller seuls dans le Vallon du Fier. Les parents sont responsables de leur surveillance.

Le vallon du Fier est un milieu fragile. Le protéger est donc l'affaire de chacun d'entre nous : ne pas laisser de traces de notre passage, laisser les engins à moteur aux entrées, rapporter nos déchets, circuler à vélo calmement en respectant les piétons. C'est l'effort nécessaire pour l'ouverture à tous de cet espace exceptionnel. Et ce n'est pas grand chose pour laisser en l'état ce bien joli cadeau à nos enfants !

Les objectifs du projet de requalification

La Communauté de l'agglomération d'Annecy, maître d'ouvrage du projet, s'est appuyée sur l'expertise de professionnels (architecte-paysagiste, hydraulicien, écologue...) mais aussi sur la connaissance du secteur des associations environnementales et des usagers, notamment les pêcheurs. C'est un défi complexe puisqu'il n'est pas question de domestiquer le Fier mais simplement de rendre ses berges plus accessibles.

Les objectifs sont les suivants :

> Permettre aux habitants (*) de bénéficier d'un vaste espace de promenade et de loisirs dont le caractère sauvage sera maintenu ;

> Protéger et respecter des zones particulièrement intéressantes d'un point de vue environnemental et écologique, régulièrement enrichies par les impressionnantes crues du Fier ;

> Rétablir progressivement le profil d'équilibre d'une rivière aujourd'hui fortement chenalisée.

(*) Dans un périmètre d'un kilomètre autour du vallon du Fier, on compte près de 50 000 habitants.

Le Fier, un torrent sauvage

Un des objectifs de cette réhabilitation est de maintenir le caractère naturel et impétueux du Fier. Les grosses variations de niveau auxquelles il nous a habitués sont prises en compte dans le projet. Des ouvrages hydrauliques destinés à restaurer le flux naturel de la rivière sont prévus.

Même les bouleversements naturels occasionnés par les crues viendront enrichir les espaces de découverte puisque ces nouveaux espaces naturellement créés pourront être intégrés dans les parcours des promeneurs. Il faudra bien sûr être prudent en période de crue (en général au printemps et à l'automne) en ne s'approchant pas trop près du flot !

Pôle nature et arboretum

La diversité des milieux du vallon du Fier a permis d'imaginer un pôle nature organisé autour d'un cheminement qui traverse ou longe les différents biotopes (des différents types de boisements aux bancs de graviers évolutifs, avec végétations pionnières).

Animation pédagogique, mise en scène et véritable parcours nature, c'est en collaboration avec les associations liées à la gestion et à la préservation des milieux naturels que le projet verra le jour. Un arboretum complètera le parcours, mettant en valeur une belle forêt de feuillus avec des sujets nobles, tout près de l'impressionnant seuil « Cléchet » et du pont « dit romain » à Brogny.

Budget et planning

1ère tranche des travaux (achevée en juin 2008) : 4 millions d'euros

Durée totale des travaux de la 1ere tranche : 2 ans (démarrage en 2007-2008)

Les accès au vallon

Annecy : 35 boulevard du Fier, en face du parc des sports (stationnement possible)

Annecy-le-Vieux : à partir de l'avenue de Genève par le viaduc du centre hospitalier

Metz-Tessy : route des Sarves, vers le centre sportif du CE Dassault et le parcours de santé

Meythet : passerelles pour piétons rue de la Barade (vers parcours de santé)

Pringy : pont de Brogny, à côté de l'emplacement de l'ancienne douane

Site officiel de la ville d'Annecy, Haute-Savoie La Ville d'Annecy
est présente sur :

Nous suivre sur Facebook Nous suivre sur Youtube
LE SITE OFFICIEL DE LA VILLE D'ANNECY 

PLAN DU SITE DE LA VILLE D'ANNECY


Mairie


Culture, Patrimoine, Jumelages


Sports, Loisirs, Tourisme


Scolarité, Jeunesse, Vie étudiante


Commerce, Economie, Emploi


Action sociale, Santé


Déplacement, Urbanisme, Logement


Prévention, Sécurité


Espaces verts, développement durable