Accueil

Accueil > Espaces verts, développement durable > Ville des Alpes

Ville des Alpes

Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer la référence de ce document à un(e) ami(e). Pour ajouter le document à vos favoris, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur.

L'association Ville des Alpes de l'Année

L'association Ville des Alpes de l'Année regroupe toutes les villes des Alpes ayant reçu le titre de "Ville des Alpes de l'Année". Ce titre récompense l'engagement particulier d'une ville alpine dans la mise en œuvre de la Convention alpine. Il est décerné par un jury international.

Le but premier de la Convention alpine est de concilier le développement durable des régions avec des mesures favorables à la protection de l'espace alpin. Il est d'autant plus essentiel de donner un contenu concret à la Convention alpine dans les villes des Alpes qu'environ deux tiers de la population alpine vit dans des régions urbanisées, ces dernières ne représentant cependant que 40 % de la surface totale de l'Arc alpin. De par leur topographie, les Alpes sont incontestablement un espace rural, mais la population - et avec elle l'économie - est déjà largement urbanisée. Nature et culture, écologie et économie s'affrontent constamment. Permettre à un large public de prendre conscience de cette réalité, tel est l'objectif déclaré du concept de la "Ville des Alpes".

Plus d'infos sur : www.villedesalpes.org

Les 5 objectifs

Renforcer l'identité alpine
Les villes faisant partie de cette association s'inscrivent dans cet espace de vie, de culture et de nature exceptionnel que sont les Alpes. Elles doivent donc assumer leurs responsabilités, afin de maintenir cet héritage culturel et naturel dans l'esprit du développement durable.

Impliquer les habitants
Les activités et manifestations organisées dans le cadre de « Ville des Alpes de l'année » sont ouvertes public. Toute personne et / ou association intéressée doit pouvoir participer à travers ses propres projets. Les enfants et les adolescents ont particulièrement besoin d'espaces de liberté, afin de leur permettre de développer leurs intérêts et volontés, en tant que futurs adultes.

Consolider les liens
Les villes bâtissent des ponts, d'abord vers les régions voisines, puis vers des territoires hors des Alpes. La « Ville des Alpes de l'année » engage une réflexion sur ses fonctions et relations de réciprocité avec les différentes régions. Elle recherche des moyens concrets pour fonder un « nouveau partenariat » entre ville et campagne.

Concevoir l'avenir de façon durable
La « Ville des Alpes de l'année » reconnaît les fondements établis par la Convention alpine pour un développement durable du territoire alpin. Elle s'engage à prendre des mesures concrètes et innovantes dans le plus grand nombre possible des douze domaines de la Convention alpine.

Développer une coopération
La "Ville des Alpes de l'année" développe et entretient de bons rapports avec les autres villes alpines, pour échanger les expériences et réaliser des actions communes en faveur des intérêts propres aux villes des Alpes. L'année suivante, elle se tournera en particulier vers les villes qui se trouvent en dehors des Alpes, surtout vers les villes jumelées.

La Ville d'Annecy, ville des Alpes 2012

La Ville d'Annecy est engagée dans une démarche à long terme en faveur du développement durable et à ce titre, est adhérente depuis 2008 au réseau Alliance dans les Alpes, qui regroupe des villes de l'arc alpin pour l'application de la Convention alpine par des échanges d'expériences et de savoir-faire. Afin d'aller plus loin dans cette démarche, la Ville d'Annecy a candidaté et a été désignée « Ville des Alpes de l'année 2012 » par l'association « Ville des Alpes de l'année ».

Elle succède à de nombreuses villes de l'arc alpin, notamment Idrija pour l'année 2011 en Slovénie, mais aussi Gap en 2002 et Chambéry en 2006.

En étant Ville des Alpes de l'année en 2012, la Ville d'Annecy s'est engagée à mettre en œuvre un programme attractif et varié, avec au moins trois manifestations internationales et deux projets à caractère durable, et à mettre en place une antenne pour l'échange continu d'informations et la coopération.

Les deux thèmes principaux étaient l'eau, en relation avec la gestion du lac et la restauration des roselières, et le climat, en lien avec le plan climat de la Ville et de la construction d'un écoquartier.

Annecy est membre de "Alliance dans les Alpes"

Alliance dans les AlpesLe 21 novembre 2008, la ville d'Annecy est devenue membre de « Alliance dans les Alpes ». L'adhésion au réseau de communes confirme l'engagement de la commune en faveur du maintien et du renforcement des Alpes comme espace naturel et lieu de vie.

Le réseau de communes « Alliance dans les Alpes » est une preuve vivante qu’il est possible de mettre en œuvre un développement durable et les objectifs de la Convention alpine dans les communes. Aujourd’hui, environ 270 communes sont membres du réseau dans tout l’espace alpin, de la France à la Slovénie. L'échange de connaissances spécialisées et de bons exemples qui a ainsi été mis sur pied entre les communes et les vallées de tout l’Arc alpin est impressionnant et garantit la diffusion de bonnes idées.

Plus d'infos sur : www.alliancealpes.org

Repères

Site de la CIPRA: www.cipra.org/fr

Site du secrétariat permanent de la Convention alpine : www.alpconv.org/home/index_fr

Site du réseau Alliance dans les Alpes : www.alliancealpes.org/fr

Site officiel de la ville d'Annecy, Haute-Savoie La Ville d'Annecy
est présente sur :

Nous suivre sur Facebook Nous suivre sur Youtube
LE SITE OFFICIEL DE LA VILLE D'ANNECY 

PLAN DU SITE DE LA VILLE D'ANNECY


Mairie


Culture, Patrimoine, Jumelages


Sports, Loisirs, Tourisme


Scolarité, Jeunesse, Vie étudiante


Commerce, Economie, Emploi


Action sociale, Santé


Déplacement, Urbanisme, Logement


Prévention, Sécurité


Espaces verts, développement durable