La Ville d'Annecy
Rechercher

En 1 clic
©VilleAnnecy

Le haras

Conçu en 1880 comme un site clos, le haras se trouve en plein cœur de la cité. Depuis son acquisition par la Ville en 2013, un processus d’étude et de consultation a été mis en œuvre afin de redonner au site sa pleine dimension dans le paysage urbain contemporain et de le rendre accessible aux Annéciens.

Ce travail a débouché sur un projet qui répond à trois enjeux : restaurer un patrimoine de 6 500 m2 et valoriser des espaces extérieurs de 2,5 ha, ouvrir le site pour que celui-ci devienne un lieu de respiration et de convivialité pour tous les Annéciens et les visiteurs, en faire une vitrine culturelle et gastronomique emblématique.

Voir l'image en grand

Le projet

La structure architecturale originelle sera préservée, les bâtiments conservant leur apparence et leur ordonnancement général. Le bâtiment du manège va être dupliqué afin de permettre l’organisation de manifestations d’envergure (projections, expositions…). D’autres équipements complémentaires viendront apporter des éléments de confort (verrière adossée à la halle gourmande) ou de distraction (carrousel).

Pour réussir la liaison urbaine, des espaces publics seront créés. D’un côté, une nouvelle place publique, La Plazza, donnera sur la rue de la Paix et les bâtiments de la halle gourmande.

À l’opposé, le parvis ouvrira le site vers Courier et les établissements scolaires. Le mur d’enceinte ne sera conservé que du côté de la rue Guillaume-Fichet pour préserver la tranquillité du parc. La végétalisation du site, actuellement marquée au niveau du parc, sera étendue sur la carrière actuelle pour rendre celle-ci plus accueillante, supprimer les îlots de chaleur et en faire une plateforme centrale pour les visiteurs.

Un parc public paysager

Restaurer un patrimoine et restituer le site du haras aux Annéciens signifient un aménagement paysager complet et adapté, incluant la création d’une ouverture du site sur la ville.

Le parc existant redeviendra un lieu de respiration, d’apaisement et de déambulation entre les différents espaces du site. Un caractère végétal sera donné à l’ancienne carrière afin d’étendre la dimension naturelle du parc. L’envergure de cet espace permet d’imaginer différentes fonctions : déambulation, rafraîchissement, événements paysagers.

Une place publique, La Plazza, assurera une liaison vers la future halle gourmande et constituera un point de connexion vers le centre-ville.

L’ouverture du site se matérialisera également par un parvis public situé sur le rond-point et le lycée Berthollet, assurant aussi une liaison vers la place François-de-Menthon.

Une halle gourmande

Reprenant les couleurs et l’ambiance du marché couvert, on y achètera et dégustera des produits locaux. Le concept de halle gourmande est actuellement adopté avec succès par de nombreuses villes en France (Lyon, Bordeaux, Marseille, Nice…) et à l’étranger. Un projet fédérateur vecteur de convivialité et qui puisse devenir l’ambassadeur de la gastronomie locale et du bien manger en s’appuyant sur les savoir-faire existants, qui soit complémentaire et source de synergie avec l'offre commerciale de la ville.

La halle gourmande d’Annecy se développera sur une surface d’environ 1 300 m². Une verrière assurera la liaison entre les deux écuries restaurées. L’ensemble pourrait accueillir environ 25 points de vente alimentaires et offrira une amplitude horaire importante. Il ne s’agit pas d’un marché couvert ni d’un restaurant. Les clients pourront acheter ces produits à emporter mais également les déguster sur place sur des espaces de convivialité commun ou au comptoir des points de vente.

Les offres seront exclusivement alimentaires (boucherie, poissonnerie, fromagerie, primeurs...) les circuits courts seront privilégiés via des producteurs et commerçants locaux ou régionaux. L’opérateur retenu pour développer le site aura pour mission d’animer et faire vivre le site tout au long de l’année.

La Ville lancera dans le courant de l'été 2019 une délégation de service public pour trouver un opérateur susceptible d'aménager, gérer, commercialiser et exploiter cette halle gourmande.

 

Une cité du cinéma d'animation

Depuis 1960, Annecy, par son festival, puis par son marché, est devenue la référence mondiale dans le domaine du cinéma d’animation, et occupe aujourd’hui une place de premier rang auprès des publics du monde entier, toutes générations confondues.

Depuis le début des années 2000, son action s’est considérablement développée sur trois axes : la culture (avec notamment la préfiguration d’un espace d’exposition au Conservatoire d’art et d’histoire), l’économie (le site des Papeteries Image Factory, ouvert en 2015, accueille plus de 300 professionnels) et la formation (formations supérieures spécialisées des Gobelins, école de l’image). Sans oublier les actions d’éducation menées avec la Ville et le Département qui ont permis à des centaines d’enfants de découvrir la magie de l’image en mouvement.

La présence d’un fonds patrimonial exceptionnel (plus de 5 000 pièces) consacré au cinéma d’animation et la légitimité d’Annecy comme capitale mondiale du film d’animation justifient pleinement l’ambition de se doter d’une vitrine permanente consacrée à l’image en mouvement. Espaces d’exposition, salle de projection, résidence d’artistes, lieu d’éducation à l’image constitueront les dispositifs principaux de cette cité du cinéma ouverte à tous les publics.

Les partenariats

Le projet d’aménagement du haras est estimé à 23 M€ (hors maîtrise d’œuvre). Une recherche de partenariats publics et privés est en cours. L’opération culturelle est d’ores et déjà inscrite au Contrat de plan État-Département avec un financement de 2,5 M€ et la Région s’est engagée à hauteur de 2 M€ pour la Cité du cinéma d’animation.

D’autres organismes tels que la DRAC, le Centre national de la cinématographie pour l’équipement numérique et la Région, dans le cadre du Contrat Ambition Région, ont été sollicités

Vue du bassin

Vue depuis le rond-point

Vue du bassin vers le parc

Vue de la Halle Gourmande

Vue de la carrière de nuit

Vue du passsage couvert et salle de projection

Plan Masse.@ArchiD&D