La Ville d'Annecy
Rechercher

Hygiène alimentaire : bonnes pratiques
En 1 clic
©iStockphoto.com

Hygiène alimentaire : bonnes pratiques

Parce que l’hygiène des aliments, de leur production à leur consommation, est l’affaire de tous, un certain nombre de documents ont été édités pour informer les consommateurs et les professionnels, donner quelques recommandations en matière d’hygiène alimentaire et ainsi éviter les intoxications alimentaires.

Hygiène dans la cuisine, hygiène domestique, conservation des aliments, la chaîne du froid…

Retrouvez toutes les fiches pratiques sur : www.economie.gouv.fr/dgccrf

Le « paquet hygiène » est un ensemble de règlements européens directement applicables dans tous les États membres. Il s’applique à l’ensemble de la filière agroalimentaire depuis la production primaire, animale et végétale, jusqu’à la distribution au consommateur final, en passant par l’industrie agroalimentaire, les métiers de bouche et le transport. Cette législation relative à l’hygiène est entrée en application le 1er janvier 2006.

Les exploitants du secteur alimentaire sont encouragés à utiliser des guides de bonnes pratiques d’hygiène. Ces guides, rédigés par les professionnels et validés par l’administration, ont pour vocation d’aider les professionnels à atteindre les objectifs fixés par la réglementation.

Il existe des guides français et des guides européens. Ces derniers sont reconnus par les services de contrôles au même titre que les guides français.

Professionnels

Retrouvez toutes les informations utiles auprès de la chambre des métiers et sur mesdemarches.agriculture.gouv.fr

Sur les métiers de bouches https://www.cma-74.fr/gerer/metiers_de_bouche

Sur les démarches à effectuer en mairie concernant la déclaration de vente ambulante – plats cuisinés, l'autorisation de fabrication et cuisson ou encore la déclaration de vente de coquillages.

Particuliers

En cas de questionnement sur un établissement nous vous invitons à compléter le formulaire de demande d’intervention.

En cas de suspicion ou de diagnostic d’une TIAC (Toxi Infection Alimentaire Collective), les médecins et les biologistes les signalent sans délai et par tout moyen approprié (téléphone, télécopie) au médecin de l'Agence régionale de santé (ARS) de leur lieu d'exercice.