Ville d'Annecy
Rechercher

Mon quotidien
Rentrée scolaire 2021-2022

Rentrée scolaire 2021-2022

50 % de produits bio labellisés et locaux à horizon 2026

Près de 6 400 repas adaptés aux besoins des enfants (crèches, maternelles, écoles élémentaires et centres de loisirs) sont préparés et distribués chaque jour par les 65 agents des 4 cuisines centrales (Annecy, Seynod, Cran-Gevrier et Pringy). Tous les repas sont composés par des diététiciennes afin d’assurer équilibre et qualité. D’ici 2022, selon la loi Egalim, l’objectif à atteindre est de 50 % de produits sous signe de qualité, dont 20 % de produits BIO.
La Ville souhaite, avant la fin du mandat, dépasser les 50 % de produits BIO et issus de circuits courts.

Des produits locaux et une offre végétarienne

La restauration municipale s’approvisionne systématiquement en produits locaux pour les produits laitiers (yaourt, fromage blanc, abondance, tomme de Savoie, reblochon…), pomme, poire, maraîchage, viande de boeuf, de porc et d’agneau. La Ville va réorganiser les quatre cuisines centrales afin de les spécialiser selon les différents publics : séniors et enfants. Elle accentue également la diversification des menus en proposant également 2 menus végétariens par semaine.

Élodie Champelovier, responsable qualité et nutrition à la restauration municipale, nous précise comment seront concoctés ces menus végétariens. « Notre priorité, en ce qui concerne les menus végétariens, est de garder l’apport
en protéines. Pour cela nous avons plusieurs solutions possibles : associer les légumineuses et les céréales, utiliser des produits à base d’oeufs et des produits laitiers, tels que la béchamel ou les fromages. Tous ces ingrédients nous permettent de maintenir l’apport en protéines nécessaires à la croissance de l’enfant. »

Contre le gaspillage alimentaire

Pour lutter contre le gaspillage alimentaire, les services de la Ville mettent en place des actions telles que la pesée, la distribution de bacs de compost ou encore la valorisation des déchets organiques. Grâce à ces initiatives, le poids de déchets jetés dans les restaurants scolaires s’élève à 45 grammes/repas par enfant, contre 70 grammes en moyenne (à l’échelle nationale).

"Mon assiette du potager" à l'école du Vallon

La Ville poursuit ses actions autour de l’alimentation durable avec une nouvelle journée dédiée à ce thème à l’école du Vallon à Cran-Gevrier.

 

Après l'événement "Mon assiette 100% locale" organisé à l'école de Pringy en mai dernier, l'école du Vallon a pu profiter à son tour d'une journée dédiée à l'alimentation durable jeudi 23 septembre. Au programme, un déjeuner du potager préparé par la cuisine centrale de Cran-Gevrier et un goûter « 100% fait maison » cuisiné par les enfants.

 

 

Des ateliers pour mettre à l’honneur le « fait maison » et le parcours d’un légume, du potager à l’assiette

C’est une journée entière qu'ont dédié enfants et personnel enseignant à l’alimentation durable. Entre deux sessions d’ateliers, un repas du potager a été servi au restaurant scolaire, en lien avec le potager de l’école maternelle inauguré dans le cadre des parcours environnementaux sur l’année 2020/2021.

 

"Nous poursuivons nos actions de sensibilisation à l’alimentation durable envers les plus jeunes. Chaque trimestre, une école bénéficiera d’une journée thématique autour de ces questions qui représentent un axe fort de la politique de la Ville. Le but de ces événements est également de créer une cohésion entre plusieurs acteurs et lancer une dynamique." Chloé Rivière, Conseillère déléguée à la restauration municipale, à l'alimentation locale et biologique, et au bien-être animal.

 

4 ateliers de fabrication maison ont été organisés, pour un goûter 100% local :

 

  • Farine avec Terre d’Union : du blé à la farine, comment s’opère la transformation ; apprentissage du nom des différentes parties du grain, des différents types de blé et autres graines permettant de faire de la farine.
  • Pain avec le Fournil des Eparis : façonnage de miches de pain cuites sur place grâce au four mobile.
  • Beurre avec Terre d’Union : à l’aide de crème et d’une bouteille en plastique.
  • Compote : à partir des invendus récupérés par France Nature Environnement.

Le service Valorisation des déchets du Grand Annecy a proposé un atelier autour du gaspillage alimentaire. Les élèves ont également visité le jardin potager de l’école maternelle du Vallon, faisant ainsi le lien avec le repas du potager servi le midi.

 

Un plus bio

« La restauration municipale est membre de l’association « Un Plus Bio », qui interroge l’évolution des métiers et des approches de la restauration collective avec, pour finalité, d’aller vers plus de bio et de local » explique Chloé Rivière, conseillère déléguée à la restauration municipale et à l’alimentation locale biologique.


Une labellisation ECOCERT à l’automne

La Ville concourt à la labellisation Ecocert, 1er niveau. Cette démarche est un réel engagement pour une restauration plus respectueuse de l’homme et de son environnement. Pour obtenir ce 1er niveau de labellisation, plusieurs critères doivent être respectés :
_ au moins 10 % de produits bio (15 % actuellement pour la Ville),
_ au moins une composante bio et locale,
_ des menus clairs et contrôlés, sans OGM ni addictifs interdits,
_ une sensibilisation à l’écologie et au gaspillage.
L’objectif de la Ville est d’atteindre ce 1er niveau d’ici à cet automne.

Une rentrée sociale avec des dispositifs d'aide à la scolarité

L’accompagnement à la scolarité des enfants en difficulté fait partie des actions inscrites dans le projet pour la Ville de l’équipe municipale.

Un « Coup de pouce Clé » pour 25 enfants

5 écoles ont participé au déploiement de ce dispositif durant l’année scolaire 2020/2021 :
les Romains, la Jonchère, Vallon, Novel, les Teppes.

Le dispositif est destiné aux enfants de CP âgés de 6 à 7 ans, repérés par leur enseignant, et à leurs parents.

Objectifs : améliorer les résultats des élèves et réduire le décrochage scolaire.
Il s’appuie fortement sur la mobilisation et l’engagement des parents car, avec leur soutien, leurs enfants peuvent développer tout leur potentiel. Ils transmettent la confiance et la motivation qui sont les fondements nécessaires aux apprentissages. Cet accompagnement se fait par des échanges réguliers avec l’animateur, le prêt de supports pédagogiques (jeux, livres, revues...), ou encore la participation à des séances du club « Coup de pouce » ou à des événements collectifs (séances de jeux parents-enfants, sorties en bibliothèque...).

Comment fonctionne le Coup de Pouce Clé ?
Le club : groupe de 5 enfants de CP, identifiés par leur enseignant comme fragiles en lecture et en écriture, pris en charge par 1 animateur.
Fréquence des clubs : 3 ou 4 séances par semaine.
Durée d’une séance : 1h30 après la journée de classe.

Déroulé type d’une séance

Des séances ritualisées, composées d’activités brèves et ludiques pour donner aux enfants un cadre clair et sécurisant.
Grâce à des expériences positives et variées, les enfants prennent plaisir à manipuler les savoirs fondamentaux.
> La discussion autour d’un goûter.
> Le mot du jour.
> Le travail de lecture donné par l’enseignant.
> La lecture-surprise.
> La production collective d’écrits.
> Le jeu de son.
> Le jeu de lecture.
> 4 enfants en autonomie, lire et écrire à deux.
> La belle histoire.
> L’accueil des parents.

Le dispositif « Entraide jeunes » a accompagné 55 enfants

De novembre 2020 à mai 2021, l’association Entraide jeunes a accompagné 55 enfants de 5 écoles en secteur particulier (la Jonchère, les Romains, les Teppes, Novel, Vallon), pour du soutien scolaire.
Ce sont 70 lycéens volontaires, motivés, préparés à la pédagogie, le relationnel, la sécurité qui ont réalisé l’accompagnement scolaire d’enfants d’âge élémentaire proposés par leurs enseignants.
L’accompagnement s’est déroulé dans les locaux de l’école de 17h à 18h avec un temps de goûter de 16h30 à 17h, en accueil périscolaire.
Cet échange s’est avéré très positif pour les lycéens et les élèves qui bénéficient de ce soutien et sera également renouvelé.

Une rentrée tournée vers l'environnement et sa protection

Pour favoriser la sensibilisation des enfants au développement durable et aux questions environnementales, la Ville a mis en place, depuis la rentrée scolaire 2020/2021, les parcours environnementaux, en partenariat avec les services  municipaux Paysages et biodiversité et le Centre horticole.

Avec quels objectifs ?

  • Permettre aux enfants de devenir éco-citoyens et les sensibiliser à leur environnement.
  • Permettre aux écoles de mener des activités en lien avec le développement durable.
  • Permettre à toutes les écoles volontaires d’adhérer à ce projet durant l’année scolaire 2021-2022.
  • Faciliter l’inscription des écoles dans les démarches E3D. La démarche E3D (École/Établissement en démarche de développement durable) consiste pour un établissement scolaire (école, collège, lycée) à s’engager dans une  démarche globale de développement durable qui apporte des solutions concrètes pour répondre aux objectifs de développement durable, dans le cadre des enseignements, celui des projets éducatifs, parcours et dispositifs, et dans la gestion de l’établissement (énergie, eau, déchets...).

Avec quels moyens ?

La Ville s’engage à soutenir les écoles développant de telles actions en les accompagnant notamment au niveau logistique, humain et/ou financier : création d’un espace jardin, financement ou achat de matériel, développement du projet alvéoles, interventions de partenaires extérieurs, collaboration sur la restauration scolaire et sur la gestion des bâtiments, aide aux demandes de subventions, etc.

Quelques exemples de projets :

  • Installation de jardins potagers.
  • Achats de végétaux et de matériels de jardinage.
  • Visite de la Fermaculture.
  • Installation de composteurs.
  • Interventions pédagogiques sur l’apiculture, la biodiversité ou encore l’alimentation.

Le potager de l’école maternelle du Vallon

Le groupe scolaire du Vallon a participé aux parcours environnementaux avec la création d’un jardin potager à l’école maternelle et à l’école élémentaire.
Martin Frémont, directeur de l’école maternelle du Vallon, nous parle de cette expérience.
 

Le potager de l’école maternelle du Vallon a été primé à la coupe de France des potagers, dans la catégorie « J’apprends, je partage ».