Ville d'Annecy
Rechercher

Quotidien
Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance
Ville d'Annecy - 1re séance plénière du Comité restreint du CLSPD le 29 juin 2022

Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance

Les principaux acteurs de la politique territoriale de sécurité et de sûreté locales sont réunis au sein d'un Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance réinstallé en juin 2022.
La prévention de la délinquance, la lutte contre les violences intrafamiliales et la protection des espaces publics vont être au cœur du plan d’action de cette instance. 

A propos du CLSPD

Le CLSPD est une instance obligatoire pour toute commune de plus de 5 000 habitants.
Il permet de coordonner et de rendre plus efficace l'action des principaux acteurs de la sécurité er de la prévention.

La composition du Comité restreint du CLSPD, présidé par le maire d'Annecy : 

- le Préfet
- Le Président du Conseil Départemental de la Haute-Savoie
- La Procureur de la République
- Le Directeur départemental de la Sécurité publique
- Le colonel de la Gendarmerie nationale
- Le Directeur académique de l'Education nationale

L'ambition de cette instance est d’apaiser la ville, en répondant aux problématiques de prévention de la délinquance dès le plus jeune âge, de sécurité et de tranquillité de l’espace public. Au-delà, il s’agit aussi de répondre aux difficultés et au mal-être de certains, de lutter contre le décrochage scolaire, d’agir en soutien à la parentalité et aux familles, de contrer l’augmentation des violences intrafamiliales, d’améliorer l’aide et l’accompagnement apportés aux victimes et de protéger les plus vulnérables. 

Intégralité de l'arrêté municipal permanent composition du CLSPD

Un plan d'action pour 2022 autour de 4 axes principaux

Prévenir la délinquance dès le plus jeune âge : identifier les mineurs exposés à la délinquance et mobiliser les moyens disponibles pour prévenir le passage à l’acte

  • Identifier précocement les mineurs exposés à la délinquance.
  • Lutter contre le décrochage scolaire.
  • Soutenir la parentalité pour les mineurs en rupture familiale.
  • Rappeler à l’ordre les mineurs et jeunes majeurs ayant commis des incivilités.Prévenir la récidive des mineurs et jeunes majeurs.
  • Prévenir la radicalisation et les dérives sectaires.
  • Prévenir les addictions

Protéger les personnes vulnérables : soutenir et impulser les initiatives engagées pour lutter contre les violences intrafamiliales et développer une culture préventive.

  • Lutter contre les violences intrafamiliales.
  • Lutter contre les abus sexuels sur mineurs.
  • Prévenir les atteintes sur les personnes âgées.
  • Lutter contre le harcèlement scolaire

Améliorer la tranquillité publique : développer la protection des espaces publics.

  • Développer la vidéoprotection.
  • Créer un observatoire local de la tranquillité.
  • Améliorer la prévention situationnelle.
  • Renouveler les dispositifs de sécurisation des réseaux de transports publics.
  • Déployer une politique de la médiation.
  • Développer la coordination des dispositifs de lutte contre les occupations « de l’espace public nuisibles »
  • Apaiser la vie nocturne

Inscrire la gouvernance du CLSPD dans une dynamique partenariale