Ville d'Annecy
Rechercher

En 1 clic

Expression politique

Tribunes d'expression des élus du conseil municipal d'Annecy.

2019, le sens de la Commune nouvelle : la qualité du service public

L’organisation administrative et technique au service des Annéciens, si elle n’est pas encore parfaite, s’améliore tous les jours.

En mettant à disposition de nos concitoyens une application "besoin d’intervention publique" BIP qui vous est décrite dans ce magazine, nous concrétisons notre volonté politique de vous accompagner au plus près de vos préoccupations quotidiennes pour notre ville.

Les Annéciens et les agents de la ville devront s’approprier ce nouvel outil de communication. Ne nous leurrons pas ! Il y aura au début quelques manquements de part et d’autre. La vigilance de celles et ceux attachés à Annecy, la réactivité et la prise en compte par nos agents, vont nous permettre de progresser vers une ville plus sûre, mieux entretenue et donc plus accueillante.

Merci à tous les contributeurs et acteurs de ce premier nouvel outil numérique. Le futur site internet de la Commune nouvelle d’Annecy, en cours d’élaboration, va permettre d’aller plus loin. Lancé au printemps prochain, il proposera de multiples fonctionnalités qui vont améliorerla vie quotidienne des Annéciens (démarches en ligne, inscription scolaire…) tout en facilitant le travail des agents qui rendent ces services publics. La philosophie, c’est bien des services en ligne complémentaires aux démarches classiques qui permettent d’améliorer l’accès au service public.

Mais, me direz-vous, et ceux qui n’utilisent pas les outils de communication numériques ? Il est essentiel que nos services publics conservent des accueils pour toutes celles et ceux qui en ont besoin pour obtenir un renseignement ou entreprendre leurs démarches. La numérisation de notre administration nous engage en effet à encore diminuer la fracture numérique. Aussi, la ville a décidé de lancer un inventaire des solutions existantes sur notre territoire pour ceux qui souhaitent être accompagnés dans leur démarche en ligne.

L’identification des équipements publics ou associatifs doit permettre l’accès des citoyens à ces derniers et favoriser leur appropriation des outils numériques. Cette démarche réalisée, il sera possible de proposer de nouveaux dispositifs d’accompagnement.

Par ailleurs, il reste toujours, dans chaque commune déléguée, un accueil de proximité qui fournit renseignements, documents et conseils à chaque habitant. Car si nous devons doter Annecy de moyens performants en termes de communication, nous sommes convaincus que la dimension humaine doit garder toute sa place afin de garantir une accessibilité à tous.

***
Des harmonisations étaient indispensables pour permettre l’équité du traitement de chaque Annécien, mais les particularismes, les histoires, les traditions de chaque commune déléguée, doivent pouvoir subsister et donner du sens à notre démarche. La fusion n’est pas l’uniformisation ! Chacun d’entre nous, doit pouvoir trouver repères dans cette nouvelle organisation du territoire, expérience, nous vous le rappelons, jusqu’alors unique en France !

Bernard Accoyer, Guylaine Allantaz, Bernard Alligier, Michel Amoudry, Annabel André-Laurent, Isabelle Astruz, Marie-Claire Auchabie, Annette Badeau, Ludovic Banet, Pascal Bassan, Bruno Basso, Gilles Bernard, Hélène Berthod, Marc Besson, Michèle Bethune, Thierry Billet, Marie-Christine Biolluz, Valentine Borel-Hoffmann, Yvon Bosson, Marie-Agnès Bourmault, André Bouvet, Philippe Bovet, Mireille Brasier, Michèle Bret, Isabelle Burnet, Sandrine Cadet, Madeline Caillat, Nicolas Campart, Barbara Campello, Françoise Camusso, Antoine Carré, Elena Cartone, Marc Caton, Christophe Chenu, Laurent Chiabaut, Karine Cornier, Jean-Luc Coutière, Dominique Cressend, Stéphane Curioz, Line Danjou-Darsy, Marie-Claude De Donno, Rudy Demangel, Joëlle Derippe-Perradin, Sophie Desloges, Evelyne Desmontais, Jean-Sébastien Destruel, Isabelle Dijeau, Roselyne Druz-Amoudry, Philippe Dupanloup, Aline Fabresse, Marylène Fiard, Frédérique Finiti-Broisin, Marie-José Fossorier, Stanislas Frecon, Jeanine Fumex-Vaser, Yves Gaillard, Christian Gay, Michèle Gendre, Jean-Michel Gilbert, Christine Gomes, Valérie Gonzo-Massol, Guy Granger, Christiane Gruffaz, Benoît Gruffy, Marie-Josèphe Haldric, Julien Henry, Pierre Hérisson, Jean-Michel Joly, Nicolas Kupper, Chantal Lacroix, Françoise Lafrasse, Thierry Lavieille, Murielle Lavorel, Christiane Laydevant, Patrick Leconte, Nicole Loichon, Ema Lopes-Bento, Philippe Luneau, Sandrine Magistro, Julie Maison, Thérèse Masset, Odile Mauris, Annick Menthon, Catherine Mercier-Guyon, Thomas Meszaros, Marie-Claude Miscioscia, Maxime Morand, Patrice Moreau, Michel Morel, Christine Morlot, André Mugnier, Bernadette Mugnier, Guy Mugnier, Madeleine Page, Raymond Paget, Catherine Pallud, Conception Pastor, Christophe Perot, Danièle Perrault, Jean-François Piccone, Alain Pitte, Pierre Polès, Faustin Prieux, Dominique Puthod, Geneviève Quoex Dal Gobbo, Jean-Luc Raunicher, Françoise Rebelle, David Renaudin, Jean-Luc Rigaut, Anne Riondel-Schreuder, Henri Saccani, Gérard Samson, Madelon Sarreo, François Scavini, Martine Scotton, Nora Segaud-Labidi, Nathalie Servet, Arnaud Stefanutti, Françoise Tarpin, Mathieu Tissot, Laure Townley, Sophie Tricaud, Gülcan Uzuner, Isabelle Vandame, Emmanuel Vidal, Pascal Vidonne, Daniel Viret, Michel Vittet.


 

Cher gazon !

Quai de la Tournette, 4 élégantes villas acquises l’une après l’autre par la mairie avec vos impôts pour être démolies et remplacées par 3 800 m2 de gazon pour agrandir un "petit Pâquier", soit un coût global proche de 10 millions d’euros, 2 630 € le m2 !
Et en même temps on sacrifie pour 6 200 000 € le parc des Capucins, 1,2 ha, seul poumon vert de proximité pour des milliers d’Annéciens. Des fruitiers, un tilleul bicentenaire ont été déracinés pour laisser place à du béton sans âme. Décidément quelque chose ne tourne pas rond à Annecy !

ANNECY POUR LA VIE

Alain Bexon, Bérangère de Sacy, Michel Goisset, Michel Sarteur, Sandrine Revenaz.


 

La qualité de l’air doit être au coeur de nos politiques d’aménagement

La concertation sur LOLA (Liaison ouest du lac d’Annecy) a révélé l’inquiétude des Annéciens visà-vis de la dégradation de la qualité de l’air. Cette détérioration dénoncée par l’OMS depuis 2014 doit faire évoluer nos politiques d’aménagement du territoire. Si les promoteurs de LOLA décidaient malgré la forte opposition de la population de maintenir ce projet, Seynod hériterait d’une entrée du tunnel avec 19 000 véh/jour et de son lot de pollution. Cela impacterait directement les habitants de ces quartiers ainsi que ceux qui vivront dans les 1 500 logements prévus à la construction sur la même période.

Il est urgent d’agir et l’agglomération doit intégrer réellement la qualité de l’air au coeur de ses politiques d’aménagement avec un réseau de transport en commun efficace, des alternatives de type tramway, et une rénovation énergétique accélérée des quartiers. Ce serait une réponse ambitieuse au défi climatique et à la qualité de vie des Annéciens.

CONVERGENCES COMMUNALES

François Astorg, Gérard Besson, Cécile Boly, Bilel Bouchetibat, Jean Boutry, Valérie Dejaune, Philippe Deyres, Myriam Fitte-Duval, Loris Fontana, Michel Galli, Pierre Geay, Alain Germani, Fabien Géry, Yanick Gourville, Pierre-Louis Massein, Annette Perrier, Norbert Revol-Buisson, Danièle Richard, Marie-Cécile Roth, Yannis Sauty, Bénédicte Serrate, Julien Tornier, Gérard Tupin.


 

Budget 2019 sous contrôle, pas de hausse de taxes, uniformisation des tarifs, après une année 2018 compliquée pour notre pays, le groupe IDC fait le pari du verre à moitié plein pour la commune nouvelle d’Annecy, ses habitants et l’intérêt général. Notre groupe souhaite que dans cette nouvelle commune (qui a deux ans…), si diverse, chacune et chacun puisse trouver sa place, exprimer son dynamisme et assumer ses choix !

INDÉPENDANTS DE LA DROITE ET DU CENTRE

Philippe Chamosset, Denis Belleville, Pascal Saby, Véronique Saudrais, Pierre-Étienne Flanquart.


 

Notre groupe se félicite du lancement du projet de rénovation de la piscine des Marquisats qui permettra une ouverture annuelle et répondra ainsi à une forte demande de la population, des scolaires et des associations sportives. Nous serons vigilants pour qu’il réponde au mieux aux attentes de tous. Nous restons à l’écoute des habitants et des clubs pour faire remonter les besoins sur d’autres équipements sportifs vieillissants (patinoire, gymnases de Vovray et des Barattes parmi tant d’autres). Cet événement nous donne aussi l’occasion de rappeler que l’année passée a vu se dérouler sur le bassin annécien de nombreux événements sportifs nationaux et internationaux, permettant de mettre en exergue le potentiel de notre région. Ces derniers sont autant d’atouts et de chances d’accélérer le développement des infrastructures publiques nécessaires qui faciliteront aussi la vie des Annéciens (augmentation de l’offre de transports publics et parkings relais associés, des pistes cyclables…).

DÉMOCRATES ET INDÉPENDANTS

Olivier Barry, Géraldine Brun, Philippe Dupont, Joseph Frison-Roche, Florence Marcos, Vincent Pacoret, Gaëlle Piette-Coudol, Sébastien Quay-Thevenon, Florian Vallet.


 

Un autre horizon démocratique est possible

La vigilance démocratique et citoyenne est notre quotidien face à un maire aux tous pouvoirs. Ce baron local écarte d’un revers de main la parole des habitants. Pour preuve : il maintient le projet d’un centre des congrès à Albigny malgré 16 000 personnes opposées ; il bétonne le Parc des Capucins alors qu’une pétition pour son sauvetage rassemble 6 000 soutiens. La déception, la défiance s’installent, l’arrogance et les pouvoirs du maire s’amplifient... Arrêtons ce cercle infernal en 2020 !

GROUPE "NON INSCRITS"

Claire Lepan, Évelyne Marteau, Denis Duperthuy.


 

Qualité de l’air

Côté air pollué Annecy n’est pas la vallée de l’Arve mais s’en approche trop souvent, la France respectant mal la norme européenne.

Principales causes :
chauffages déréglés, industries, diesel (dioxyde d’azote, particules fines), incinération (dioxines chlorées et bromées), l’ozone en été.

À quand un Plan de protection de l’atmosphère ?

Jean-Charles Vandenabeele