Ville d'Annecy
Rechercher

Budget 2022

Par les choix formulés dans ce budget, l'équipe municipale continue concrètement la déclinaison des actions inscrites dans le projet pour Annecy. Cette année encore, les finances de la Ville seront largement impactées par la crise sanitaire et ses conséquences, notamment sur l'achat de matériels. La récente cyberattaque marquera également les dépenses à prévoir. Le budget a été voté par le conseil municipal le 31 janvier.

Un équilibre entre dépenses et recettes à 289,6 M€

  Voir l'image en grand ©DBAB

Voir l'image en grand ©DBAB

Faits marquants en recettes
→ Augmentation de la taxe foncière sur le bâti de 1,5 point.
→ Augmentation de certains tarifs en fonction de l'inflation.
Faits marquants en dépenses
→ Une hausse significative des coûts des matières premières et de l'énergie (+ 2,8 M€).

Principales actions

Transition écologique
> Poursuite du plan prospectif pour favoriser une meilleure gestion de l'urbanisation de la Ville (coût global de 820 000 € dont 518 000 € en 2022).
> Finalisation et mise en application du référentiel du "Bien construire Annecy".
> évolution de "la Semaine du développement durable" vers les "Rendez-vous de la transition".
> Mise en oeuvre du schéma directeur des énergies.
> Végétalisation des cours d'écoles.

Renouveau démocratique
> Installation des nouveaux conseils de quartiers.
> Réalisation des projets retenus dans le cadre du budget participatif.

Justice sociale
> Renforcement du centre communal d'action sociale (CCAS) avec le transfert d'une équipe de travailleurs sociaux et d'agents administratifs : 400 000 € net.
> Développement d'actions sur l'accessibilité, la santé (création d'un pôle santé), et à destination de la jeunesse.

Économie locale
> Mise en place d'une stratégie de développement commercial via le droit de préemption.
> Réflexion autour de l'avenir du port de plaisance d'Annecy-le-Vieux.

©DBAB

Orientations budgétaires des recettes

EN FONCTIONNEMENT

> Fiscalité : hausse du taux sur la taxe sur le foncier bâti d’1,5 point, dans un double objectif : financer les projets d’investissements de l’année 2022 et restaurer un taux d’épargne permettant le financement des projets prévus dans ce mandat dans le cadre du Plan pluriannuel d’investissement 2021/2025, tout en maintenant le niveau des services publics.
> Attribution de compensation : stable à 61,8 M€.
> Dotation globale de fonctionnement : 10,5M€, soit une baisse de 0,3M€.
> Droits de mutation : 9,5M€ (10M€ en 2020).
> Compensation financière genevoise : 9M€ prévus au budget 2022.
> Produits des services et loyers : actualisation des tarifs pour 2022 de 2,5%, sauf pour les tarifs dits « familles » (périscolaire, restauration…) qui n’évoluent pas au 1er janvier et pour les tarifs de stationnements de surface qui augmentent en moyenne de 10%.

EN INVESTISSEMENT

> Subventions d’investissement : ne seront inscrites au budget primitif que les subventions notifiées à la commune et ayant donc un caractère certain.
> FCTVA : estimation pour 2022 à 4M€. Montant sensiblement le même qu’en 2021 et qui sera fonction du montant des dépenses d’équipement éligibles.
> Taxe d’aménagement : recette estimée à 2,6 M€.