Ville d'Annecy
Rechercher

Circulation différenciée, la réglementation évolue

Circulation différenciée, la réglementation évolue

Qualité de l'air

Publié le 31/07/2020

©VilleAnnecy

La Ville d’Annecy a fait le choix en 2017 de mettre en place un dispositif volontaire qui combine des actions de restrictions du trafic routier et des actions d’accompagnement et de communication visant à sensibiliser les citoyens aux enjeux de la qualité de l’air.

Le dispositif se décline en actions concrètes dès l’apparition d’un pic de pollution :

  • Restriction de circulation en fonction de la vignette Crit’Air du véhicule, dans une zone définie correspondant à la zone 30 (intérieur de la rocade).
  • Incitation tarifaire à l’usage des transports en commun avec l’appui de l’agglomération du Grand Annecy (Pass’Air pur de la SIBRA, ticket à 1€ valable toute la journée sur toutes les lignes)

Qu'est-ce qu'un pic de pollution ?

On parle de pic de pollution quand une trop grande quantité de polluants est mesurée dans l'air que l'on respire. Les polluants mesurés sont des microparticules.

Contrairement à ce que pourrait laisser croire l’augmentation du nombre de jour de « pic de pollution », la qualité de l’air sur Annecy s’améliore.

Pour favoriser la prise de conscience collective, l’État a fait le choix d’élargir les critères de mesure de la qualité de l’air pour affiner encore le diagnostic des concentrations de polluants. En parallèle, les niveaux d’alerte sont déclenchés plus rapidement.

Ce changement de réglementation aura un impact sensible sur le nombre de jours de déclenchement de la circulation différenciée, par la Préfecture de la Haute-Savoie (on évalue entre 7 et 10 jours d’activation par an contre 3 environ actuellement).

La qualité de l’air c’est l’affaire de tous !

La circulation est une des sources de pollution importante notamment en agglomération. Le certificat « Crit’Air » est un autocollant sécurisé, à coller sur son véhicule et qui permet de distinguer les véhicules en fonction de leurs émissions de polluants atmosphériques.

A ce jour, seul 25% des véhicules en Haute-Savoie sont équipés d’une vignette Crir’Air pourtant indispensable en cas de déclenchement de la circulation différenciée.

Cette vignette a pour but d’encourager l’usage des véhicules les moins polluants et de limiter la circulation des véhicules les plus polluants afin de réduire l’impact sur la santé des populations.

Pourquoi la vignette Crit’Air va devenir indispensable ?

Les mesures réglementaires imposées par la Préfecture sont désormais les suivantes :

  • Niveau d’information
    • La collectivité informe les habitants (via les panneaux lumineux, le site Internet, les réseaux sociaux …) que la qualité de l’air se détériore.
  • Niveau 1
    • Le niveau 1 (correspond à l’ancien niveau d’information),
    • Pour circuler ou stationner dans un parking municipal à l’intérieur de la zone 30 (intérieur de la rocade) la possession d’une vignette est obligatoire, quelques soit la vignette.
  • Niveau 2
    • Le niveau 2 (correspond à l’ancien niveau 1),
    • Pour circuler ou stationner dans un parking municipal à l’intérieur de la zone 30 (intérieur de la rocade) la possession d’une vignette Crit’Air 0,1, 2 ou 3 est obligatoire.
  • Niveau 3
    • Pour circuler ou stationner dans un parking municipal à l’intérieur de la zone 30 (intérieur de la rocade) la possession d’une vignette Crit’Air 0,1 ou 2 est obligatoire.

Désormais la Préfecture se base sur la qualité d’air de la zone urbaine des pays de Savoie (Chambéry, Aix-les-Bains, Rumilly et Annecy).

Comment vous procurer la vignette Crit’Air ?

La vignette Crit’Air est un dispositif national. Elle coûte 3,62€. Ce prix couvre uniquement les frais de fabrication, de gestion et d’envoi. Il ne s’agit pas d’une taxe et il n’y a aucune recette pour le budget de l’État.

Pour vous procurez une vignette Crit’Air, rendez-vous sur le site www.certificat-air.gouv.fr muni de votre carte grise.

* L'appellation PM10 désigne les particules dont le diamètre est inférieur à 10 micromètres (1 µm = 1 millionième de mètre ou encore 1 millième de millimètre).

** Le diamètre des particules fines PM2.5 est inférieur à 2.5µm. À titre de comparaison, le diamètre moyen d'un cheveu humain est de 50 à 70 µm.

Les seuils d’alerte pollution ont été modifiés par l’Etat.
Ils seront en conséquence déclenchés plus rapidement afin de permettre aux collectivités d’intervenir en amont, plus efficacement.