Ville d'Annecy
Rechercher

Pour la continuité de la solidarité
En 1 clic

covid-19
À la une

31 mars 2020

Solidarité

Pour la continuité de la solidarité

Beaucoup d'Annéciens demandent ce qui est fait pour les plus démunis, les sans abris et celles et ceux qui sont en grande précarité.

Les services de la Ville, du Département, de la Préfecture et de nombreuses associations locales s'unissent pour répondre aux besoins et aux urgences.

Des points de distribution alimentaire pour les plus démunis se relaient pour offrir des colis préparés, des denrées alimentaires ou des produits d'hygiène : de nombreuses associations y contribuent : le Secours populaire, la Croix Rouge, la Petite Epicerie, les Restos du Cœur, l'Ordre de Malte, les Suspendus, ou encore les Paniers de l'amitié. La Ville oeuvre pour mettre à disposition de nouveaux lieux de distribution très prochainement en lien particulièrement avec le Secours populaire, la FOL 74 et le centre social Cran-Gevrier Animation (CGA). Le Secours populaire assure une distribution alimentaire du lundi au jeudi, rue Paul Barut. En accord avec le Secours populaire, CGA prend le relais le vendredi.

Parallèlement, le Centre communal d'action sociale (CCAS) continue à remettre des chèques d'accompagnements personnalisés pour répondre à des besoins alimentaires et de première nécessité. Il s'agit d'une aide ponctuelle destinée à des achats alimentaires ou produits de premières nécessités (pas d'alcool). La demande émane d'un travailleur social qui réalise une évaluation synthétique de la situation du demandeur (ex : une personne, un couple, un couple avec un enfant, etc.).

De plus, depuis samedi 28 mars, les Préfectures sont chargées d'organiser la distribution d'aides décidée nationalement, réservée aux plus vulnérables. En Haute-Savoie, des bons d'achat seront donnés au public sans abris. La Préfecture de Haute-Savoie a choisi comme opérateur de ces distributions l'Ordre de Malte.

L'internat du lycée Germain-Sommeiller accueille des sans abris
La Ville collabore avec l'Etat sur la mise en place de nouveaux sites d'hébergement pour l'accueil du public sans logement et dans une grande précarité (mise à disposition de l'internat du lycée Sommeiller jusqu'à la fin du confinement). La Croix Rouge gère cet espace, et la Cuisine centrale municipale assure la mise à disposition des repas midi et soir. Les professionnels de terrain (de GAIA, le service Intervalle de la ville), orientent le public sans logement vers ce dispositif grâce au Service d'intégration d'accueil et d'orientation (SIAO : numéro de téléphone le 115).

Enfin, la Ville reste en lien avec le Conseil départemental (pôles médico-sociaux) pour apporter une réponse sociale adaptée et évolutive à cette situation de crise.